• SE CONNECTER
  • Votre panier est vide.

Dois-je informer mes parents de la fornication de ma sœur ?

Question :

Salam alaykoum

Je me permets de vous écrire car je suis un peu perdue. J’ai appris que ma sœur fornique avec beaucoup d’hommes. Cette dernière n’a que 17 ans. Dois-je informer mes parents ? Ou dois-je garder le secret ? Je ne sais pas quoi faire. Aidez-moi s’il vous plaît !

Réponse :

Salam alaykoum

1/ Prétendre que votre sœur fornique avec beaucoup d’hommes est grave en islam. Notre religion exige quatre témoins, des hommes justes, qui ont vu l’acte interdit de près et sans aucun voile qui empêche leurs regards. Si des témoins dont le nombre est inférieur à quatre hommes prétendent qu’une personne a forniqué ou si quatre témoins parlent d’une fornication alors qu’ils n’ont pas vu l’acte de près, on ne doit plus accepter leurs témoignages dans l’avenir et seront considérés comme des pervers, conformément au verset coranique 4 du chapitre 24 « La lumière », sauf s’ils se repentent par la suite et accomplissent les bonnes œuvres. Il faut savoir que l’islam a exigé tout cela dans un but de préserver l’honneur, la réputation et la dignité des gens. Il est strictement interdit en islam d’accuser une personne d’adultère sans la présence de quatre témoins justes. Il ne faut pas croire du tout aux rumeurs infondées et sans preuves. Donc si vous n’avez pas quatre témoins, vous ne pourrez pas dire que votre sœur est une fornicatrice. Sinon, vous commettrez l’interdit. N’oublions pas que le mensonge s’est beaucoup répandu à notre époque. De même, certains veulent tout simplement salir l’honneur d’autres personnes suite à un conflit, ou à cause de la jalousie, ou bien pour toute autre raison. Du coup, nous ne devons pas croire à tout ce qui se dit et surtout en cas de manque de preuves conformément à la recommandation coranique.

Alors, si vous n’avez pas des preuves solides, ne parlez plus de cette affaire et faites votre repentir à Dieu avec l’intention de ne plus jamais recommencer.

2/ Dans le cas où il s’avère que votre sœur a bien forniqué, car il y a quatre témoins justes qui ont vu son adultère de près ou parce qu’elle a avoué cet acte d’une manière véridique, loin de tout mensonge ou de toute plaisanterie, il vous est donc conseillée de ne pas la dénoncer auprès de vos parents et d’essayer dans ce cas, de garder précieusement son secret par rapport à tout le monde. D’ailleurs, notre Prophète (SSSL) dit : « Celui qui couvre (ne dévoile pas) un musulman, Dieu le couvre le jour de la résurrection » (Rapporté par Bukhari et Muslim). Tout en sachant que la couverture divine, le jour de la résurrection, signifie le pardon et mène au Paradis.

De plus, annoncer aux parents l’adultère de leur fille ne leur fait que du mal, peut causer une dépression et représente un immense malheur pour eux. Puis, dans le cas où on a la certitude que le père risque de tuer sa fille (crime d’honneur), on ne doit pas lui annoncer son adultère. Car si cela se produit, on devient l’associé de ce crime.

Néanmoins, comme vous ne pouvez pas informer vos parents de cet acte, vous avez l’obligation de tout faire pour aider votre sœur à faire le repentir. Utilisez pour cela les versets coraniques qui précisent que l’adultère fait partie des plus grands péchés en islam et faites-vous aider par les cours et les conférences qui parlent de ce sujet. Utilisez la douceur et la fermeté, sans violence, ainsi que les arguments rationnels lors de vos discussions. Rappelez-lui le danger des maladies sexuellement transmissibles, le risque d’être mal connotée chez tout le monde à cause de l’adultère à 17 ans, et le fait de rester sans mariage par la suite, sans pouvoir fonder une famille car aucun homme ne la voudra comme épouse. De même, expliquez-lui qu’elle a le droit de se marier dès 18 ans et que le mariage reste la meilleure alternative contre l’adultère.

En faisant cela, sachez que vous accomplissiez une très bonne œuvre en islam. Car en gardant le secret de votre sœur, vous préservez son honneur et sa dignité et vous la sauvez d’un énorme danger. Pour cela, demandez l’aide de Dieu et faites énormément d’invocations en sa faveur.

Courage ! Courage !

Fraternellement,

Mohamed Najah

28/02/2019

0 réponses sur "Dois-je informer mes parents de la fornication de ma sœur ?"

Laisser un message

© 2017 Institut Najah. Tous droits réservés.